• Dimitri d'Alfange

Comment reconnaître un bon voyant? - Experts-Voyance


Nos voyants en direct sur www.selection-voyance.fr ou par téléphone au 01 75 43 08 64

Comment reconnaître un bon voyant?:

La voyance est un phénomène qui attire de plus en plus de personnes surtout en temps de crise, la quête de découvrir son avenir devient alors attirante… En France, on compte 10 millions de consommateurs de la voyance chaque année. Mais comment faire la différence entre les vrais voyants et les mauvais? Nous allons tenter de vous vous aider à y voir plus clair…

Selon l’INAD (Institut National des Arts Divinatoires), il y aurait plus de 100.000 voyants en France légalement déclarés ou non que ce soit en 
cabinet, par téléphone, sur Internet par email, chat ou webcam. On distingue différents profils de personnes pratiquants la voyance, cela va du vrai voyant qui vit de son métier toute l’année, celui qui utilise ce marché pour arrondir ses fins de mois en ayant quelques capacités de voyance et enfin, les charlatans et escrocs qui eux n’ont naturellement que le don de voler et d’abuser les personnes pour s’enrichir personnellement… À ce stade, il est bien difficile de faire un choix dans cette jungle de la voyance…

Avant tout, une consultation de voyance ne doit jamais être prise à la légère et doit toujours être un moment important pour le consultant. Il ne faut pas consulter un voyant par curiosité ou pour passer le temps, la voyance est un outil afin d’éclairer votre chemin, de vous aider dans notre cheminement personnel…

Voici quelques pistes qui vous permettront de choisir un voyant de qualité. Au risque de vous surprendre, un vrai professionnel de la voyance est assez difficile à trouver. Avant tout il faut que cette personne bénéficie aussi d’une bonne réputation… Ce qui signifie qu’elle possède un réel don. La voyance ne s’improvise pas… Sur Internet par exemple, vous pouvez chercher sur un moteur de recherche comme Google par exemple pour voir ce qu’il en est de sa notoriété. Un bon voyant ou une bonne voyante doit avant tout réaliser des consultations en face-à-face à son cabinet de voyance et pas seulement à distance sur Internet. Ceci rassure quant au fait de son implication comme professionnel(le) dans les arts divinatoires. Par principe un bon voyant a commencé par l’entourage avant de se lancer dans la voyance professionnelle… De même ses débuts se sont déroulés en cabinet avant d’opter également pour des consultations par téléphone, chat ou email. Évitez aussi les publicités dans les journaux, cela ne présage rien de bon… Le bouche à oreille fait fonctionner un bon médium pas la publicité même si elle peut-être nécessaire au départ…

Un bon professionnel des arts divinatoires peut vous demander quelques informations pour lui permettre de démarrer la consultation comme par exemple votre prénom ainsi que votre date de naissance… Attention de ne pas lui communiquer autre chose comme votre nom de famille, il n’en a pas besoin. Il n’est pas non plus nécessaire surtout en début de consultation de lui parler de votre vie, de votre passé ou encore de préciser le besoin de votre venue. Soyez relaxe devant lui et laissez le parler. Un bon voyant a besoin de ce silence pour lui laisser le temps de vous capter. Une fois le lien passé entre vous et que le voyant vous a révélé ce qu’il voyait alors, vous pourrez évidemment dans ce cas envisager de lui poser des questions précises. Un bon voyant n’est pas complaisant, il doit vous dire uniquement ce qu’il voit et ressent, que ce soit positif ou négatif. Il le fait généralement avec tact tout en gardant une bienveillance et une empathie nécessaire à la bonne réalisation d’une consultation. Il faut être donc prêt(e) à tout entendre…

Donc on le répète, le bouche-à-oreille est la meilleure manière de s’informer sur la qualité réel d’un voyant. Vous pouvez aussi utiliser les réseaux sociaux et Internet pour lire des avis et vous faire votre propre idée…

Sachez qu’un bon voyant ne date pas les événements, le temps et l’espace n’existent pas. De plus, il ne peut garantir ses prédictions… Un bon voyant est un voyant qui admet pouvoir se tromper. Ce n’est pas un dieu. En revanche, un bon voyant, s’il ne vous capte pas lors d’une voyance que ce soit à son cabinet, par téléphone ou sur Internet, ne vous fera rien payer.

Autre danger à éviter, un bon voyant ne propose pas de travaux occultes, il se limite à sa spécialité, la voyance, les arts divinatoires. Sinon fuyez!

Une consultation doit-être prise comme une main tendue, une aide qui vous indique la direction à prendre mais n’oubliez pas que la fatalité en voyance n’existe pas. Vous restez maître de votre destin, le libre arbitre en somme… Une prédiction de voyance n’est pas une prophétie mais une indication. Une annonce négative peut servir à mettre en place des outils nécessaires pour les éviter. Le plus gros danger de la voyance, c’est de devenir accro au médium qui peut pratiquer sur vous un abus de pouvoir, un contrôle psychologique et qui vous obligerez à le consulter de manière répétitive. La prudence s’impose…

Pour finir, il existe une association de défense des consommateurs, l’INAD (Institut National des Arts Divinatoires) qui aide les personnes victimes des escrocs et charlatans. A ce jour, la seule association sérieuse dans le monde de la voyance.

Nos voyants en direct sur www.selection-voyance.fr ou par téléphone au 01 75 43 08 64

#2017 #articles #Voyant

22 vues

© 2017 par Experts Voyance

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • YouTube Social  Icon
annuaire-voyance-telephone.png